FOREST

Des barrages routiers à Forest pour lutter contre les déchets clandestins

La commune de Forest a installé des barrages routiers ce jeudi après-midi, avec l'aide de la police et de Bruxelles-Propreté, afin de traquer les inciviques qui déversent des déchets clandestins. Cent véhicules ont été contrôlés, une vingtaine d'injonctions dressées et un véhicule mis sous séquestre.

Les barrages routiers étaient installés sur le boulevard de l'Humanité et de la Deuxième Armée. Il s'agissait d'un point stratégique, selon Eric Mannès, chef du service des Travaux publics, étant donné qu'ils se trouvaient juste à côté du centre de tri.

Une centaine de véhicules ont été contrôlés entre 14h00 et 17h15 afin de vérifier leur contenu. "Les déversants sont parfois refusés par le centre, et déversent donc leurs déchets dans les environs", a précisé M. Mannès à l'agence BELGA.

Une vingtaine d'injonctions ont été rédigées. L'objectif est de contraindre les conducteurs à envoyer un reçu pour leur passage au centre de tri ou encore une preuve de l'emploi effectif de leur matériel.

Un véhicule a également été mis sous séquestre pour transport d'un liquide extrêmement toxique.

Quatre agents de Bruxelles-Propreté, quatre agents communaux et six policiers étaient présents sur place pour l'action. Elle s'inscrivait dans le cadre du "Plan Propreté". La commune prévoit également de mettre en place un plan d'actions nocturnes pour repérer les clandestins.