Budget: augmenter le nombre de policiers, oui, mais avec des moyens (Furlan)

Alors que les ministres fédéraux entament les débats sur le contrôle budgétaire et qu'ils ont annoncé qu'une centaine de millions d'euros serait affectée à la sécurité, le ministre wallon en charge des Pouvoirs locaux, Paul Furlan, demande que le groupe de travail Etat Fédéral/entités fédérées puisse être consulté, concernant notamment l'affectation des montants qui seront dégagés.

Paul Furlan dit se "réjouir du fait que le gouvernement fédéral envisage de dégager des moyens supplémentaires pour la police et les pompiers" mais rappelle que "l'affectation de ces moyens supplémentaires intéresse, au premier chef, les pouvoirs locaux".

Concernant la police, Paul Furlan rappelle que, "depuis la mise en oeuvre de la réforme, des charges supplémentaires importantes sont venues grever le budget desdites zones", et que les zones ont dû procéder à des investissements importants en matériel et en bâtiments, afin de permettre au personnel des zones de pouvoir remplir correctement ses missions.

"Augmenter le nombre de policiers dans les rues est une chose. J'insiste pour qu'on tienne compte également du fait qu'il faut, pour ceux-ci, les moyens nécessaires à l'exercice de leurs missions", a-t-il conclu.