SOCIAL

Chômage: la province du Hainaut est la plus touchée

Chômage: la province du Hainaut est la plus touchée

(photo Belga)

Le rapport annuel de l'ONEM a livré ses chiffres. Si le nombre de chômeurs complets indemnisés a davantage progressé en Flandre, la Wallonie détient toujours le "record" du plus haut taux de chômage.

Les provinces wallonnes et lBruxelles restent les plus touchées par le chômage, selon le rapport annuel de l'ONEM.

A l'échelle du pays, le nombre de chômeurs complets indemnisés a le plus progressé en Flandre (+15,3%) qu'en Wallonie (+2,7%) et Bruxelles (+5,4%). La Flandre a été la plus sensible à la conjoncture et à la récession. Le chômage temporaire a également été plus important au nord du pays. Toutefois, la progression moins importante en Wallonie n'a sensiblement pas réduit le taux de chômage malgré un "léger rattrapage".

Brabant Wallon et Luxembourg sont plus ou moins bons élèves 

La province du Hainaut détient toujours le record de taux de chômage du pays (20,7%). Cette province est suivie par la région de Bruxelles-Capitale (20%), la province de Liège (17,5%), la province de Namur (15,7%) et la province de Luxembourg(11,4%).

La province du Brabant wallon a le moins mauvais taux de chômage de Wallonie (10,9%). A l'échelle du pays, seules les provinces de Brabant wallon et de Luxembourg se trouvent en dessous de la moyenne nationale (11,6%). 

La province la moins touchée par le chômage en Belgique est celle du Brabant flamand avec un taux de 5%.

1,3 millions de personnes indemnisés par l'ONEM

Le nombre de demandeurs d'emploi indemnisés a augmenté de 30.275 unités pour s'établir à 434.120 personnes (+7,5% par rapport à 2008).

En 2009, le chômage temporaire a explosé pour atteindre une hausse de 76.128 personnes soit un peu de 30.000 équivalent temps plein. Il a été particulièrement marqué en Flandre (+100% en équivalent temps plein). "S'il n'y avait pas eu de chômage temporaire, le nombre de chômeurs complets (hausse de 2009) aurait été deux fois plus important. Les mesures de crise ont été un bon amortisseur", a souligné l'ONEM.

Le nombre total de personnes indemnisées par l'ONEM (chômeurs complets, temporaires, crédit-temps etc...) a atteint le record historique de 1.309.930 personnes. Les dépenses pour le chômage complet ont atteint 4,036 milliards d'euros et 1,053 milliard d'euros pour le chômage temporaire.

Avec Belga