REGION WALLONNE

Ecolo: Claude Eerdekens a dépassé les bornes

Ecolo: Claude Eerdekens a dépassé les bornes

(photo EdA)

Ecolo est exaspéré par les propos de Claude Eerdekens. Le porte-parole des Verts parle "d'intoxication et de contrevérités" ayant  atteint "des sommets pathétiques". Sur le fond du dossier, Delhaize n'aurait encore pris aucune décision quant à l'implantation de son centre logistique. 

Les réactions se succèdent suite à l'annonce de Claude Eerdekens de siéger comme indépendant.

Ecolo n'a pas mâché ses mots jeudi. Le porte-parole du parti, Eric Biérin, a parlé d'intoxication et de contrevérité qui ont atteint "des sommes pathétiques". "Sur ce dossier-ci comme sur plusieurs autres, le niveau d'intoxication et de contrevérités atteint des sommets pathétiques. Non content d'encombrer d'interventions et de questions sans queue ni tête le travail du gouvernement wallon, Claude Eerdekens a désormais passé le cap du mensonge public, en mettant en cause un ministre Ecolo qui n'est en rien impliqué dans les problèmes liés au dossier".

Claude Eerdekens accuse en effet Philippe Henry de ne pas avoir le lobbying nécessaire pour que le groupe Delhaize décide d'installer son centre logistique à Petit-Warêt.  

Confronté à de tels comportements, Ecolo n'a plus désormais aucun doute sur les causes ni sur le type de personnages qui ont conduit par le passé la Wallonie à deux doigts de la catastrophe", a déclaré Eric Biérin.

Delhaize n'a pris aucune décision

Du côté de Delhaize, on assure qu'aucune décision n'a encore été prise. Le ministre-président Rudy Demotte, Philippe Henry et Jean-Claude Marcourt doivent d'ailleurs prochainement rencontrer Delhaize.

Avec Belga