A vendre, la Jaguar de la reine Elizabeth II

(photo Reuters)

L'ancienne Jaguar de la reine Elizabeth II est à vendre. Une bonne affaire puisqu'elle n'affiche au compteur que 22 500 km et qu'en prime l'heureux acheteur va recevoir des photos de la Reine conduisant cette fameuse voiture !

L'ancienne Jaguar de la reine Elizabeth II est à vendre. Comme neuve. Elle n'a guère servi qu'à faire le tour du parc du château de Windsor ou se rendre à la messe, et elle a été spécialement modifiée, avec notamment un accoudoir conçu pour accueillir son sac à main.

La voiture, une Jaguar Daimler Majestic V8, a été livrée à la reine en 2001. Elle l'a utilisée pendant trois ans, essentiellement pour "se promener dans le domaine du parc de Windsor", son château non loin de Londres, ou se rendre à la messe "chaque dimanche", écrit Peter Radcliffe, expert dans les souvenirs royaux. 

Le compteur n'affiche que 14.000 miles (22.500 km) et la puissante limousine a été conservée depuis 2005 dans l'usine Jaguar, qui l'avait reprise à la souveraine avant de la revendre à Peter  Radcliffe. "Cette voiture est vraiment unique et a été conçue pour la reine avec de nombreuses options dont un accoudoir transformé pour recevoir le sac à main de la reine", précise l'annonce.

Jaguar avait même prévu des caches pour les vide-poches à côté des sièges, afin d'éviter que les chiens corgis de la reine ne puissent y tomber. Le véhicule est livré avec "des photographies de la reine conduisant la voiture" mais le lien radio direct qui avait été installé avec le ministère de l'Intérieur et Downing Street, bureaux du Premier ministre, ne fonctionne plus.

 "La Reine adore conduire. Je l'ai même vue au volant de la voiture roulant avec son escorte sur la M25", le périphérique de Londres, a déclaré Peter Radcliffe à l'Independent. Durant la Seconde Guerre mondiale, la reine avait servi en tant que conductrice d'ambulance et mécanicienne dans un corps de volontaires féminines. La Jaguar royale est mise en vente au plus offrant. Le vendeur n'a pas voulu se prononcer sur le prix qu'il comptait en tirer.

Avec AFP