Test-Achats: "Des résidus de pesticides dans huit fruits sur dix"

Test-Achats: "Des résidus de pesticides dans huit fruits sur dix"

Test-Achats ne veut une interdiction totale des pesticides mais plaide notamment pour un usage raisonnable et des sanctions au besoin.

Selon une étude de Test-Achats, huit fruits testés sur dix contiennent des résidus de pesticides. L'association appelle à la modération.

Publiée dans l'édition avril-mai de Test-Santé, l'étude de Test-Achats porte sur l'analyse de résidus de pesticides dans 52 échantillons de fruits. Test-Achats a prélevé, dans 22 points de vente différents, 14 échantillons d'oranges, 14 de raisins, 8 de mangues et 8 de fruits de la passion. Pour chacun de ces fruits, 2 échantillons de fruits issus de l'agriculture biologique ont été prélevés.

L'objectif était de contrôler si les fruits provenant de pays du Sud ou hors de l'Union européenne respectaient les normes. Des limites maximales de résidus (LMR) sont fixées pour établir la quantité de résidus de chaque pesticide pouvant être présente dans l'alimentation. Ces LMR sont déterminées depuis septembre 2008 par un règlement européen qui s'applique à tous les Etats membres.

Des fongicides surtout

L'analyse a révélé que 40 fois sur 52, les fruits contenaient des résidus de pesticides. "Ces résultats sont interpellants même si les LMR n'ont été dépassées que dans deux cas", relève l'association de défense des consommateurs.

Les substances les plus souvent détectées appartenaient à la famille des fongicides "dont certains ne sont pas sans risques", souligne Test-Achats.

L'étude montre aussi que sept échantillons sur huit de fruits biologiques ne contenaient pas de résidus de pesticides.

L'association explique ne pas vouloir une interdiction totale des pesticides mais plaide notamment pour un usage judicieux et raisonnable, ainsi qu'un contrôle régulier et des sanctions en cas de dépassement des LMR.

Avec Belga