article abonné offert

ÉGHEZEE

L'espoir se prononce « Tekemena »

La crise est mondiale mais la solidarité est locale. C'est un peu le credo des amis réunis qui ont fondé l'ASBL Tekemena. En dialecte congolais, ce terme aux voyelles colorées signifie « J'espère ». Et l'espoir d'un monde meilleur, c'est aussi ce qui motivent cette dizaine d'Eghezéens qui vous invitent ce vendredi, dès 18 heures à la salle St-Jean-Baptiste de Liernu, pour découvrir leur toute jeune assocation. u centre du mouvement, on retrouve le Père Félicien, Congolais de naissance, Belge et Standardman d'adoption, un homme qui avait aussi une réelle envie de faire quelque chose pour les gens de son village. « J'y suis retourné cet été. Et la situation y est pire qu'il y a dix ou quinze ans », assure le curé des paroisses de Liernu, Aische et Saint-Germain.