article abonné offert

COMBLAIN-AU-PONT TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE HUY

Il s'automutile pour accuser son rival

Éric, 26 ans, avait tenté de faire passer son rival, Roland, pour un criminel. Il avait fait établir par la police de faux PV de manière à ce que les agents portent leurs soupçons sur lui. Pour ces faits, le tribunal correctionnel de Huy lui a accordé une suspension probatoire du prononcé de la condamnation. S'il se tient à carreaux pendant 5 ans et s'il se soumet aux conditions de probation (ne pas consommer d'alcool, suivre un traitement médico-psychologique,...), il ne devra donc pas exécuter de peine. La juge Sophie Uhlig a été clémente, car Éric risquait un an de prison et 1100 € d'amende. Mais il a estimé qu'il était préférable de ne pas hypothéquer son avenir en le déclassant socialement.