article abonné offert

ANDRIMONT

« Les menaces de mort, c'est devenu banal »

Les fa its se sont encore produits il y a deux jours, à Andrimont. Un professeur demande au père d'un jeune élève de bouger sa voiture. « Qui es-tu pour me faire des remarques », lui a rétorqué le père. Le ton est monté, l'enseignant a reçu des coups.