BASKET-BALL COUPE DE BELGIQUE (DEMI-FINALE RETOUR): Charleroi - Mons 81-64

Le Spirou en finale face à Ostende

Le Spirou en finale face à Ostende

Comme samedi face à Ostende, Johnson s'est montré impérial aux tirs (8/10 dont 3X3). (photo Belga)

Vainqueur de la Coupe la saison dernière, le Spirou aura l'occasion de conserver son trophée le 24 mai prochain lors de finale au Country-Hall de Liège face à Ostende.

Aller : 79-79.
Évolution du score : 22-13, 43-27, 62-51, 81-64.
CHARLEROI (7/14 à 1 pt, 22/44 à 2 pts, 10/20 à 3 pts, 32 rbds, 19 a., 22 f.) : JOHNSON 22, BROYLES 0, HAMILTON 6, Jacobson 21, Tabu 3, Riddick 2, WILKINSON 15, Massot 6, MATELA 6.
MONS (14/22 à 1 pt, 16/33 à 2 pts, 6/17 à 3 pts, 32 rbds, 6 a., 16 f.) : MCNEAL 8, Libert 5, TORBERT 6, EBONG 8, CAGE 5, COSTNER 17, Reinking 2, Callahan 13, Potter 0.

Hier soir, les Carolos n'ont éprouvé aucune difficulté à dominer en demi-finale retour des Montois en manque total de créativité sur le plan collectif.

Si la manche aller avait donné lieu à de multiples rebondissements le marquoir indiqua le 2 mars dernier 55-64 mais aussi 78-70, le duel retour s'est presque apparenté à un long fleuve tranquille pour le club carolo, qui grâce à ses deux hommes en forme du moment Wilkinson et Johnson, a d'emblée pris la poudre d'escampette.

Par l'intermédiaire de McNeal, Mons fit mine de réagir (10e : 22-13) avant de s'effondrer d'une seule pièce entre la 10e et la 16e. Jacobson se régalant (12 pts dans le 2e quart), l'écart atteignit la barre des 20 points (37-16). Costner, au prix d'efforts individuels, maintint certes un semblant de suspense en enfilant un 0-9 mais, à la pause, une statistique démontrait le gouffre entre les deux formations : 13 assists à 1 !

Si les dirigeants borains doivent retenir un élément positif ce matin, c'est que leurs joueurs relevèrent la tête en seconde période. Timidement d'abord par Ebong qui assura enfin une présence sous l'anneau (57-36). Plus concrètement ensuite grâce à Costner et Libert qui signèrent un 0-9 à l'approche de la 30e (62-51). De quoi peut-être faire regretter à Arik Shivek de ne pas avoir fait confiance au jeune meneur belge plus tôt dans la partie ?

Si Callahan ramena encore l'Union à -8 à l'entrée du dernier quart, le Spirou, via Jacobson et Hamilton, fit rapidement parler son expérience pour reprendre une marge sécurisante. Et permettre à ses supporters d'entonner le célèbre « on est en finale » dès la 38e minute. Une 10e finale dans l'histoire du club face donc à Ostende qui, après s'être créé un viatique de 23 points lors de la manche aller, n'a jamais été mis en péril hier soir à Alost (70-70).