Corruption UE: les trois Italiens comparaîtront le 11 avril

Me Henri Laquay, avocat de Sergio Tricarico, a déclaré que son client nie les charges qui pèsent sur lui. (photo Belga)

Les avocats des trois Italiens placés sous mandat d'arrêt dans le cadre de versements présumés de pots-de-vin dans des marchés publics européens, ont obtenu le report de la comparution de leurs clients au 11 avril.

Cette décision est intervenue ce vendredi en fin de matinée. Le report de délai a été sollicité par la défense en raison de la complexité du dossier et de son volume qui est composé de sept fardes.

Me Henri Laquay, avocat de Sergio Tricarico, assistant parlementaire de Giovani Rivera, a déclaré que son client, soupçonné d'avoir joué un rôle présumé d'intermédiaire entre un fonctionnaire européen et des entrepreneurs privés, nie les charges qui pèsent sur lui.

Les conseils de Giancarlo Ciotti, fonctionnaire de la Commission européenne, et d'Angelo Troiano, entrepreneurs privé, n'ont pas souhaité réagir face aux médias. (Belga)

Trois Italiens sous mandat d'arrêt