Décès de Vandenbroucke: trois Sénégalais relâchés

(photo Belga)

Les trois personnes accusés d'avoir volé Frank Vandenbroucke après sa mort, au Sénégal, ont été libérées aujourd'hui. Ils étaient incarcés depuis le 12 octobre, date du décès de l'ancien coureur cycliste belge.

La justice sénégalaise a relaxé mardi trois Sénégalais poursuivis pour "vol et complicité de vol" au préjudice de Frank
Vandenbroucke, mort dans une chambre d'hôtel à Saly (station balnéaire au sud de Dakar) le 12 octobre dernier.

Le tribunal régional de Thiès  a relaxé Seynabou Diop, Alassane Gaye et Mbaye Seck poursuivis pour vol et complicité de vol. Les trois personnes étaient incarcérés depuis octobre. 

L'affaire, qui avait été mise en délibéré, avait été jugée le 16 février à Thiès, une ville située à 70 km à l'est de Dakar. Les trois prévenus dont la jeune femme sénégalaise Seynabou Diop, qui accompagnait Frank Vandenbroucke la nuit de son décès, avaient été arrêtés après la mort du coureur belge, en octobre. 

Ils n'étaient pas mis en cause dans la mort du cycliste mais avaient été accusés d'avoir volé, après sa mort, deux portables et une somme d'argent lui appartenant. Ils avaient tous les trois nié les faits qui leur étaient reprochés.

Avec Belga