Décès de l'ancien coureur italien Franco Ballerini

(photo Reuters)

L'ex-coureur italien Franco Ballerini, 45 ans, vainqueur de la "reine des classiques" Paris-Roubaix en 1995 et 1998, est décédé dimanche matin des suites d'un accident survenu au cours d'un rallye automobile disputé à Larciano (Toscane, centre-ouest), ont annoncé plusieurs médias italiens.



Ballerini, passionné de course automobile, a été victime d'un accident alors qu'il participait au rallye en tant que co-pilote. Le pilote de la voiture, Alessandro Ciardi, est pour sa part dans le coma, a précisé l'agence italienne Ansa.



Depuis 2001, Ballerini était sélectionneur de l'équipe d'Italie pour les Championnats du monde et les jeux Olympiques sur route. Sous son autorité, les Italiens ont remporté quatre titres de champion du monde - Mario Cipollini (2002), Paolo Bettini (2006, 2007) et Alessandro Ballan (2008) - ainsi qu'une médaille d'or aux JO d'Athènes avec Bettini (2004).

Outre ses deux succès dans Paris-Roubaix, une course pour laquelle il nourrissait une véritable passion (il avait terminé 2e en 1993 et 3e en 1994), le natif de Florence avait également remporté Paris-Bruxelles en 1990. Il avait pris sa retraite en 2001 à l'issue d'une dernière participation à la "reine des classiques".


Réactions de Wilfried Peeters (directeur sportif Quick Step),depuis le Tour du Qatar:

"Nous avons garder l'annonce de son décès secrète jusqu'à la fin de ce contre-la-montre par équipe du Tour du Qatar, parce que beaucoup de coureurs dans l'équipe avaient des liens étroits avec Franco".

"Lui et moi avions le même âge. Nous sommes tous deux nés en 1964. Il fut mon adversaire dans le sprint à deux que nous nous sommes livrés en 1994 lorsque j'ai gagné Gand-Wevelgem. C'est en 2000 qu'il a roulé son dernier Paris-Roubaix pour notre formation. Nous avions encore régulièrement des contacts. Nous perdons non seulement un bon ami, mais aussi un collègue envers qui l'on doit tirer son chapeau pour son boulot en tant que coach de l'équipe nationale italienne. Il a débuté par un titre mondial avec Mario Cipollini à Zolder, rajoutant d'autres sacres avec Paolo Bettini (2 fois) et Alessandro Ballan. Le titre olympique de Bettini à Athènes est aussi à inscrire à son palmarès d'entraîneur."

Belga