L'ancien standardman Roger Claesen s'était suicidé

Le portrait de Claesen orne pour toujours la façade de Sclessin (photo Belga)

L'ancien attaquant du Standard de Liège Roger Claesen, décédé en 1982, s'était suicidé. C'est une overdose qui a signé la mort du joueur dans une sinistre cave du centre de Liège.

Attaquant mythique du Standard de 1956 à 1968, Roger Claesen, élu "Standardman du siècle" en 1998, était également connu pour ses excès en dehors du terrain, qui lui valurent le surnom de "Roger la honte". Il est mort le 2 octobre 1982 à Liège. "Le légendaire numéro 9 des 'Rouches', dont le portrait orne pour toujours la façade de Sclessin, avait tout fait pour ne pas vivre longtemps. Il s'était suicidé", indique Sport/Foot Magazine.

"Timide, il avait besoin d'être bien et consommait toujours plus d'alcool, de produits interdits et de valium. Une overdose a signé sa mort dans une sinistre cave du centre de Liège où il avait choisi depuis longtemps de partir tout seul", précise l'hebdomadaire.

"Roger la honte", triste surnom

Né le 7 septembre 1941, Roger Claesen est arrivé au Standard en 1956 et a quitté le club liégeois douze ans plus tard pour Alemannia Aix-la-Chappelle, avec qui il a été vice-champion d'Allemagne. Meilleur buteur du championnat belge en 1968 avec 20 buts (ex aequo avec Paul Van Himst), Claesen a été champion de Belgique à deux reprises avec le Standard (en 1961 et 1963) et a remporté deux Coupes de Belgique (1966 te 1967).

Avec les "Rouches", Claesen a atteint deux fois les demi-finales d'une Coupe d'Europe, en Coupe des clubs champions en 1962 (élimination face au Real Madrid) et en Coupe des vainqueurs de Coupe en 1967 (élimination face au Bayern Munich). Il a été appelé 17 fois en équipe nationale belge, dont il a été à deux reprises suspendu pour une durée de 24 mois, à chaque fois pour motif disciplinaire. (Avec Belga)

Nos dernières videos
-->