Deux semaines après les cadets-scolaires, Gand offrait l'hospitalit é aux championnats LBFA indoor toutes catégories. Huy y engageait quatre athlètes. Pour, au décompte final, élaborer un bilan « clairement décevant, dixit Vincent Delcros, le secrétaire du club mosan. Pas seulement en terme de résultat mais également au niveau de la participation. Il est assez compliqué de motiver nos athlètes pour l'indoor. » Motivée, Pascaline Hemroulle l'était pourtant. Elle qui semblait en mesure de décrocher un podium sur 400 mètres. « Elle détenait le 3e chrono des engagés, précise Vincent Delcros. Mais elle a terminé à la sixième place, se faisant enfermer à l'entrée du deuxième tour par une concurrente. Elle n'a pas pu s'extirper et a dès lors réalisé un chrono assez moyen (NDLR : 61.49). » Et les autres Hutois ? « Martin Comblin, qui en était à sa première compétition indoor, termine 20e au total des séries sur 200 mètres (23.76) et a pu constater qu'il manquait d'entraînement . Dorothée Oliva Escuain a par contre obtenu son meilleur lancer de la saison au poids 4 kg (9.02). Et Daniel Peromet a lui lancé à 9.24 (NDLR : poids 7.260 kg). » Sans empocher de médaille pour autant. Hannut aussi nourrissait certaines ambitions par l'entremise de ses deux athlètes envoyés à Gand. « On espérait bien un podium pour Mélanie Stordeur sur 1 500 m et elle l'a fait puisqu'elle a terminé deuxième en 4:59.62, explique Nathalie Peigneux, secrétaire du FCHA. Pourtant, elle n'était pas spécifiquement préparée à la distance. Sa performance en est d'autant plus remarquable. » Une première médaille pour le FCHA qui a de suite été doublée via Danièle Denisty et sa troisième place au poids (10.22). « Elle a également terminé 7e sur 60 mètres haies avec un chrono à 10.84, ponctue Nathalie Peigneux. Deux médailles pour deux athlètes, c'est évidemment très satisfaisant. » Pas de première place donc pour notre arrondissement en terre flandrienne ? Si. Suffit d'aller du côté d'Oreye, représenté par six athlètes, où le président Émile Latour a accueilli avec bonheur le titre décroché par Margaux Quirin en saut à la perche (3.40). « Remarquable car elle est toujours cadette », note le dirigeant orétois. Une première place que n'a par contre pas réussi à accrocher Laurent Vanhees, toujours en saut à la perche (5.00 pour 5.10 au vainqueur).