Les conseillers ont approuvé un aménagement provisoire pour les terrasses des cafés de la place Monseu. Elles ont tellement empiété sur le chemin qui les borde, du moins d'un côté, qu'il a fallu détourner le chemin par la place elle-même. Et on prévoira pour l'aménagement de la place (estimation 217 800 ¤ TVAC), un aménagement conforme aux voeux des cafetiers. «Un fameux cadeau», a insisté le bourgmestre. M. Botin a averti : il faudra mieux régler le stationnement sur la place, il est actuellement assez anarchique. M. Focant a souhaité qu'on s'occupe aussi des autres terrasses des cafés de la ville.