Victor Hissel a obtenu satisfaction en se voyant reconnu dans son statut de victime, a réagi son avocate. Sur le plan civil, Romain Hissel est par contre condamné à indemniser son père pour un euro définitif. «Son statut de victime est reconnu. Victor Hissel avait décidé, en sa qualité de père, de laisser son fils se défendre dans ce dossier sans s'opposer à des arguments qu'il conteste pourtant. C'était un message d'ouverture. La reconnaissance de son statut de victime était tout ce qui comptait pour lui. Il a désormais besoin de sérénité et veut renouer avec son fils», a souligné Sandra Berbuto, l'avocate de Victor Hissel. Victor Hissel conteste toujours les allégations de son fils relatives à des violences familiales et à des abus sexuels intrafamiliaux. Avant la lecture du jugement de son fils, il avait tenté de convaincre le tribunal de rendre son jugement en l'absence des caméras de télévision pour éviter que des détails de ces faits soient révélés au grand public. Le tribunal avait rejeté sa demande.