FOOTBALLEN FLANDRIENNES

Heestert peut préparer la provinciale 2

U n nul blanc contre Heule a suffi à Heestert pour décrocher le titre de P3C. Un sacre conquis au bout du suspense, lors de la dernière journée.

Depuis plusieurs semaines, Heestert et Wevelgem se livraient à un joli mano à mano en tête de la P3C. À l'aube de l'ultime journée, les premiers cités possédaient certes deux points d'avance sur leur principal adversaire, mais la victoire de ce dernier, samedi soir, contre Bellegem a changé la donne. Au coup d'envoi, dimanche après-midi, Heestert comptait une unité de retard, avec une victoire de plus au compteur. Les joueurs de Kurt Hugelier devaient donc au minimum prendre un point contre Heule pour être sacrés.

Ce qui s'apparentait à une formalité de fin de saison, s'est pourtant vite compliqué. Heule, qui avait encore l'occasion d'accrocher le tour final, ne s'est pas présenté en victime consentante. Les joueurs d'Heestert, sans doute stressés par l'enjeu, ont éprouvé de grandes difficultés pour pauser leur jeu et apporter le danger devant le but adverse. La partie s'est donc concentrée en milieu de terrain et jusque dans les dernières minutes, Heestert n'était pas à l'abri d'un but visiteur. «Avant de débuter la rencontre, on se dit que tout sera facile pour devenir champion, détaille Kurt Hugelier, entraîneur d'Heestert. Mais au fil des minutes, avec le nombreux public et l'enjeu, j'ai senti le stress qui montait chez mes joueurs. Je leur avais demandé de jouer pour la victoire, mais nous ne sommes jamais parvenus à prendre le dessus et nous avons raté beaucoup de passes. Nous avons alors dû subir un match fermé et j'ai eu très peur que Heule finisse par marquer un but qui aurait été fatal

Avec les mêmes en P2

Heureusement, le scénario catastrophe ne s'est pas produit. Le score est resté vierge et tout le stade a pu exulter dès le coup de sifflet final. «C'est magnifique, savoure Kurt Hugelier. C'est d'autant plus inattendu qu'on ne parlait pas de nous avant d'entamer le championnat. Je suis vraiment content de ce titre qui vient récompenser le travail d'un groupe formidable. Durant toute la saison, les gars ont montré de la motivation et une mentalité idéale. Nous avons également pu compter sur quelques individualités comme Vanmeeraeghe et Vannieuwenhuyze, qui ont réussi à marquer beaucoup de buts

Avec ce sacre, c'est désormais la deuxième provinciale qui pointe à l'horizon. Il ne sera pas pour autant question de grands chamboulements chez les «Mauves» d'Heestert. «Nous allons faire confiance à la majorité du groupe actuel, souligne le coach. Je possède certains jeunes joueurs qui ont encore une belle marge de progression et qui s'adapteront au jeu de la P2. Nous remplacerons juste les quelques départs par de nouvelles têtes. Ce sera une réelle nouveauté pour nous et nous viserons le maintien lors de la première saison. Nous aurons peut-être l'avantage de ne pas être trop connus pour créer quelques surprises. Le championnat sera également très intéressant, car nous jouerons beaucoup de derbys. Cette saison, nous avions Moen, mais l'année prochaine avec Avelgem, Otegem, Anzegem et peut-être Helchin, nous affronterons encore plus de voisins