Ce spectacle mis sur pied par une collaboratrice du centre va présenter la bataille sanglante de Solferino. Le 24 juin 1859, les armées franco-sardes se heurtent à l'armée autrichienne à Solferino, en Lombardie. Le roi Victor-Emmanuel II et son allié, l'empereur des Français, Napoléon III font face à l'empereur d'Autriche, François-Joseph Ier.

Solferino va inaugurer une période de conflits meurtriers avec des batailles où mourront des dizaines de milliers de soldats.

Visitant le champ de bataille de Solferino à l'occasion d'un voyage d'affaires, un banquier genevois de 31 ans, Henry Dunant, s'indigne du sort réservé aux blessés et organise les premiers secours. De retour à Genève, il lance un appel à l'opinion européenne dans un livre intitulé Un souvenir de Solferino. Lui-même s'entretient avec l'empereur Napoléon III.

Avec quatre amis genevois, il crée, le 17 juillet 1863, une organisation internationale et neutre destinée à secourir les victimes de guerre : le Comité international de la Croix-Rouge. Une conférence internationale aboutit à la signature, le 22 août 1864, de la Première convention de Genève pour l'amélioration du sort des militaires blessés dans les armées en campagne.

Pour créer cette ambiance, des décors gigantesques, un son et lumière vraiment réussi, des costumes civils et militaires d'époque, une musique de support bien adaptée, bref une réussite dans tous les domaines que les spectateurs ont applaudie. Un feu d'artifice a alors été tiré à partir du centre, ce qui a rendu la fête inoubliable. Un concert avec JLB Riddim clôturait cette fête grandiose.