article abonné offert

EMBOURG

Il nie avoir voulu tuer sa femme

Fabrice Mirisola, 34 ans, a affirmé lundi lors de son interrogatoire devant la cour d'assises de Liège que c'est son épouse qui lui a porté en premier un coup de couteau lors d'une dispute conjugale. L'accusé affirme que c'est ce qui a déclenché sa perte de contrôle et sa colère. Mais il a nié l'intention homicide.