« Une nouvelle réunion sera organisée au mois de septembre ou d'octobre, pour faire le bilan de la venue des gens du voyage. » Cela, c'est Daniel Boccar qui l'annonce. « Je pense que nous n'attendrons certainement pas jusque-là pour nous revoir », suppose Jean-Marie Joassin. En tout cas, Jean-Michel Javaux l'a dit. Au moindre problème, il sera tout de suite sur place, même en pyjama ! En tout cas, le bourgmestre d'Amay affirme être toujours à la recherche d'un terrain mieux approprié. Le riverain s'interroge sur leurs revenus « Lorsque nous déposons de l'argent à la banque, nous devons justifier sa provenance. La commune, elle, accepte de l'argent des gens du voyage. Sait-elle précisément d'où il provient ?»