Le procureur du Roi de Nivelles Jean-Claude Elslander a précisé peu après l'arrestation de Mustapha Riffi que celui-ci était déjà bien connu des services de police et de la justice, se trouvant en liberté conditionnelle et déjà condamné ou poursuivi pour plus d'une centaine de faits - le nombre de 141 a été évoqué - , notamment des vols avec violence ou des affaires liées aux stupéfiants.