article abonné offert

JODOIGNETRIBUNAL CORRECTIONNEL

Scandaleuse escroquerie

Une jeune femme, qualifiée par son avocat de «faible d'esprit» à l'audience de la sixième chambre correctionnelle de Nivelles du 28 mars dernier et qui vit chez ses parents, commet l'imprudence de confier sa carte bancaire et son code à une Jodoignoise (âgée de 36 ans) en vue d'effectuer des achats. L'intéressée profitera de manière scandaleuse de la situation. À cinq reprises, entre le 24 janvier et le 26 mai 2010, elle procédera à des retraits de 650 ¤ facilités par le fait qu'elle s'était fait accorder un ordre permanent de paiement.