article abonné offert

OTTIGNIES ET WAVRETRIBUNAL CORRECTIONNEL

Le prof de hip-hop avait franchi la ligne

Abdel A. (41 ans), enseignait le hip-hop dans diverses écoles de la région de Wavre et Ottignies-LLN depuis plusieurs années. Très apprécié de ses jeunes élèves adolescentes, il adoptait le profil «cool» avec ses élèves. Entre avril et juin 2009, sa trop grande proximité avec ses jeunes élèves a cependant pris des proportions qui l'ont amené devant le tribunal correctionnel de Nivelles le 31 mars dernier. Le danseur avait franchi la ligne rouge. Il devait répondre d'attentats à la pudeur (sans viol) sur deux de ses élèves âgées de 14 ans. Sans viol, car les deux jeunes filles étaient consentantes lorsqu'elles ont eu des relations sexuelles dans les toilettes de leur école avec leur prof.