ST-GEORGES

Attention au renouvellement des concessions

«Je veux clarifier les choses», annonce Francis Dejon, le bourgmestre de Saint-Georges. Quelles choses? Francis Dejon veut parler du décret sur les cimetières. «Ce décret impose de prendre des mesures quant au renouvellement des concessions.» Et St-Georges prend le taureau par les cornes. «D'après la nouvelle loi de Paul Furlan, le ministre des pouvoirs locaux, les concessions à perpétuité ont une durée de vie d'un minimum de dix ans et d'un maximum de 30 ans, au lieu des 50 ans précédemment.» C'est pourquoi Louis Fossoul, l'échevin des cimetières, lance un appel aux Saint-Georgiens, qui ont des membres de leur famille dans les différents cimetières de la commune et qui sont propriétaires de concessions.

Le renouvellement est gratuit, pour le moment«Le renouvellement des concessions est un travail de titan. Quand nous constatons qu'une concession doit être renouvelée, un courrier personnalisé est envoyé à la famille des défunts, lorsque nous les retrouvons. Car, si nous n'avons pas de leur nouvelle dans le mois, nous apposerons un avis de renouvellement sur la concession elle-même. Un affichage qui durera un an. Et, si nous n'avons toujours pas de signe de vie, le défunt rejoindra l'ossuaire.» Tout ceci constitue une première phase. «Pour le moment, le renouvellement des concessions est gratuit.» Mais cette gratuité ne durera peut-être pas. «Car le renouvellement des concessions demande énormément de travail.» Une seconde phase est d'ores et déjà prévue : il s'agira d'attirer l'attention des familles sur l'entretien des concessions. Mais cela, c'est pour plus tard.

A.J.

Nos dernières videos