NORD

La robe de Kate, un savoir-faire d'ici

La robe de Kate, un savoir-faire d'ici

© AFP

La dentelle de la robe de Kate Middleton a été réalisée par une manufacture proche. Elle l'a découvert en regardant la télé, hier!

Sar ah Burton, directrice de la maison Alexander McQueen, griffe britannique qui a signé la robe de Kate, avait commandé dans le plus grand secret la confection des dentelles à la manufacture Sophie Hallette. Fondée en 1887 à Caudry, cette maison fournit la haute couture et les grandes griffes de prêt-à-porter de luxe françaises et étrangères.

Depuis trois générations, les ateliers d'art Sophie Hallette utilisent des métiers à dentelles «méthode Leavers», technique mise au point par des ingénieurs britanniques au XIXe siècle.

«Comme de coutume dans notre spécialité, nous avons travaillé dans la confidentialité la plus absolue. Nous avons découvert nos dentelles à la télévision au moment où Kate Middleton est enfin apparue, en descendant de sa voiture», a confié à l'AFP Romain Lescroart, président de la manufacture Hallette et petit-fils du fondateur. «Secrètement, on espérait travailler sur la robe de Kate Middleton mais cela pouvait être pour une toute autre cliente. Quand on a découvert que c'était bien la robe du mariage, il y a eu une explosion de joie et la nouvelle s'est répandue en quelques secondes dans les ateliers. Les 200 artisans de la manufacture sont très fiers», a ajouté M. Lescroart, soulignant que «les métiers nobles et traditionnels permettent de grandes choses» .

La maison Alexander McQueen a choisi un motif fleuri dessiné par la manufacture et disponible à l'année dans ses catalogues : «écailles en guirlandes montantes et petites fleurs en boutons». Un fil de coton filé en France a été utilisé.

Nos dernières videos