article abonné offert

BLEID

Godart : «Envie de rester en D3» US Centre Bleid Dimanche 15 h

Mathieu Godart, vous avez été un des premiers joueurs du noyau de Bleid à signer une prolongation. Sans encore avoir la certitude que le groupe sera compétitif. Qu'est-ce qui vous a décidé à le faire?Le fait de pouvoir jouer en D3. Les choses se présentent bien. Et puis, je me plais à Bleid, ce n'est pas trop loin de chez moi puisque je réside à Virton. D'autres joueurs vont rester, j'en suis convaincu (NDLR : ce qui s'est confirmé quelques heures plus tard). En outre, je n'aime pas trop le changement. J'ai disputé six saisons à Virton, je vais entamer la troisième à Bleid.Pourtant, il y a quelques semaines, on parlait beaucoup d'un départ vers Ethe. À vous entendre même, celui-ci semblait acquis...J'irai sans doute un jour, mais pas tout de suite. J'ai lâché ça à un moment où il y avait pas mal de soucis au club. Quand tout va mieux, c'est plus facile de prendre une décision. La fin de saison a influencé mon choix, c'est clair. Et comme Renato Costantini reste en tant que sponsor, on sait que le club aura quand même quelques moyens.Vous ne nourrissez aucune crainte quant à la solidité du noyau 2011-12? Detaille, Cognart, Favier, ce sont tout de même quelques cadres qui s'en vont. Arend aussi, sans parler de l'incertitude concernant Coulibaly...Le coach m'a cité les noms de joueurs avec lesquels il est en contact. C'est du bon niveau. Maintenant, on ne sait rien dire à l'avance. Pour la première campagne en D3, on avait un très beau noyau et on a quand même souffert.Si des meneurs s'en vont, vous allez peut-être devoir endosser un rôle de leader...Je ne sais pas si c'est dans mon tempérament. Leader pour la troisième mi-temps, ça je veux bien (rires). Sérieusement, peut-être que je vais finir le devenir si ça s'avère nécessaire, mais je préférerais quand même que l'équipe mise sur l'un ou l'autre éléments chevronnés.On parle beaucoup des départs et arrivées ces derniers jours à Bleid. On en oublierait presque qu'il y a un maintien à assurer...Non, rassurez-vous, on sait que rien n'est fait et qu'on affronte une équipe qui a encore une petite chance d'aller au tour final. Pendant ce temps, Grimbergen défiera l'Olympic qui n'est plus dans le coup. Donc, on reste méfiant et on espère que la décision tombera en notre faveur dès dimanche.


Nos dernières videos