PRO LEAGUEPLAY-OFF 1

Roger Lukaku: «Romelu doit partir la tête haute»

Roger Lukaku: «Romelu doit partir la tête haute»

Roger Lukaku est exigeant avec son fils. Reporters

Romelu Lukaku revit! Il l'a prouvé, dimanche dernier à Lokeren, en signant l'une de ses meilleures prestations sous le maillot anderlechtois. Cela n'empêche pas Roger Lukaku d'être très exigeant avec son fils.

ANDERLECHT : Proto, Gillet, Mazuch (?), Kouyaté, Lecjaks, Suarez, Biglia, Kljestan, Kanu, Veselinovic, Lukaku. Schollen, Cordier, Diandy, Marecek, Seck.

Absents : De Sutter (épaule), Legear (quadriceps), Juhasz (suspendu) et Wasilewski (suspendu).

Menacés de suspension : Marecek, Suarez.

FC BRUGES : Coosemans, Hoefkens, Van Gyseghem, Donk, Van der Heyden, Simaeys, Geraerts, Odjidja, Dirar, Perisic, Akpala; De Vlieger, Marcos, Vermeulen, Lestienne, Diaz, Van Acker, Kouemaha, Dhoest.

Absents : Vargas (genou), Blondel (épaule), Dalmat (hanche).

Menacé de suspension : Perisic.

Romelu Lukaku revit! Il l'a prouvé, dimanche dernier à Lokeren, en signant l'une de ses meilleures prestations sous le maillot anderlechtois. Le buteur des Mauves, qui n'est plus qu'à une rose de son record de la saison passée, ne sera majeur que le 13 mai. Cela n'empêche pas Roger Lukaku d'être très exigeant avec son fils. Entretien avec un papa qui ne laisse rien au hasard.

Roger Lukaku, comment expliquez-vous le renouveau de votre fils Romelu?Il n'y a pas vraiment de secret pour cela. Il respire à nouveau la confiance, tout simplement. Enfin débarrassé de ses divers pépins physiques, il s'entraîne normalement depuis quelque temps et il en récolte aujourd'hui les fruits.Vous connaissant, vous avez dû beaucoup parler avec lui durant sa période creuse...Je lui ai dit que s'il voulait aider Anderlecht à être champion, il devait absolument hausser son niveau. Je lui ai fait comprendre également que s'il voulait quitter le Sporting, il devait le faire par la grande porte et la tête haute. Désormais, il n'a plus qu'une obsession : remporter un deuxième titre d'affilée.

Au premier tour, déjà, vous l'aviez recadré...Oui mais, à l'époque, c'était différent. Au premier tour, après un séjour de trois semaines au Congo durant lequel Romelu avait été davantage livré à lui-même, mon épouse et moi avions dû quelque peu resserrer les boulons à notre retour en Belgique. J'avais éliminé ce que j'appellerais les toxines qui l'empêchaient de vivre comme un vrai professionnel. À 17 ans, il est normal de penser que rien ne peut vous arriver quand vous marquez chaque semaine pour Anderlecht. Mais le message était très bien passé et je n'ai plus jamais dû revenir là-dessus. Cette fois, le problème était plus complexe.Romelu n'a-t-il pas été perturbé par toutes les rumeurs de transfert le concernant?Je ne pense pas. On ne parlera d'ailleurs plus de ce sujet avant la fin des play-off. Pas plus tard que jeudi, j'ai encore eu un entretien avec son manager (NDLR : Christophe Henrotay) qui m'a assuré qu'il n'y avait rien de nouveau dans le dossier malgré tout ce qu'on peut lire dans la presse.Porter tout le poids de l'attaque d'Anderlecht, voire de celle des Diables rouges, susciter l'intérêt des plus grands clubs anglais, être une vedette tout en devant gérer sa scolarité : à même pas 18 ans, Romelu est-il armé pour faire face à tout cela?J'en suis convaincu. L'âge n'a rien à voir là-dedans. La saison dernière, on ne parlait pas de ce souci quand on ne voyait que ses qualités. L'an dernier, il fallait soi-disant toujours l'épargner et il ne s'entraînait qu'une à deux fois par semaine. Mais il a finalement été le joueur le moins blessé du noyau. Cette saison, il s'entraîne tous les jours et il joue tous les matches. Il a beaucoup progressé et il n'est d'ailleurs qu'à un petit but de son record personnel en championnat (NDLR : 14 buts cette saison pour 15 l'an passé). Romelu est très bien dans sa tête, il garde les pieds sur terre et, à la maison, il sourit à nouveau.

Votre fils est libéré depuis qu'Anderlecht joue avec deux attaquants...C'est le système dans lequel il a toujours évolué quand il était plus jeune et c'est celui qui lui convient le mieux. Cela lui permet de déborder sur les flancs lorsqu'il le souhaite. Mais ce serait trop facile de dire que le 4-4-2 explique à lui seul son renouveau. L'an dernier, il a brillé toute la saison en évoluant seul en pointe.A-t-il enfin digéré son échec au Soulier d'or?Oui. Romelu a toujours dit que ça ne lui avait rien fait de terminer second, mais je crois au contraire que cela l'a fort touché. C'est un des éléments, parmi d'autres, pouvant expliquer son passage à vide d'il y a quelques semaines.À quel niveau Romelu doit-il encore évoluer?Sa marge de progression reste grande, à tous les niveaux. Mais, à bientôt 18 ans, il va devoir prendre davantage encore ses responsabilités et son indépendance dans les prochains mois. Il est sur la bonne voie mais on continue d'y travailler.

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 Charleroi 1 1 0 0 3/0 3
2 Union St-Gill. 1 1 0 0 3/1 3
3 Courtrai 1 1 0 0 2/0 3
4 FC Malines 1 1 0 0 3/2 3
5 St-Trond 1 1 0 0 2/1 3
6 Cercle Bruges 1 1 0 0 1/0 3
7 Eupen 1 0 0 1 2/2 1
8 FC Bruges 1 0 0 1 2/2 1
9 KRC Genk 1 0 0 1 1/1 1
9 Zulte-Waregem 1 0 0 1 1/1 1
11 Standard 1 0 0 1 1/1 1
11 OH Louvain 1 0 0 1 1/1 1
13 Antwerp 1 0 1 0 2/3 0
14 La Gantoise 1 0 1 0 1/2 0
15 Beerschot 1 0 1 0 0/1 0
16 Anderlecht 1 0 1 0 1/3 0
17 FC Seraing 1 0 1 0 0/2 0
18 Ostende 1 0 1 0 0/3 0
Nos dernières videos