NAMUR

Le curé caressait des "confirmés"

Le curé caressait des "confirmés"

Curé à Flawinne dans les années nonante, il reconnaît des attentats à la pudeur commis sur de jeunes garçons. Reporters

Curé à Flawinne dans les années nonante, il reconnaît des attentats à la pudeur commis sur de jeunes garçons en âge de confirmation.