article abonné offert

REBECQ

«Le train, un bon médicament»

«Le train, un bon médicament»

© EdA

La saison du Rail Rebecq Rognon s'est ouverte dimanche. À bord, Jeanine Mazy, bénévole depuis 22 ans. En convalescence, le train l'a aidée à guérir.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 70 des 324 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos