Nous nous sommes d'abord tournés vers Jacques Champluvier, bourgmestre en 1995 et qui avait instruit ce dossier avec ceux des écoles de Fontenoille et Sainte-Cécile. «À l'époque, les aménagements n'étaient pas les mêmes, donc on ne parlait pas de cette fresque», précise-t-il.


Nos dernières videos