Claude Desama : «Des dispositifs vont être mis en place!»

Interpellé par rapport à cette problématique avant ces derniers incidents, le bourgmestre expliquait qu'aucun fait grave n'avait été relaté dans le quartier. Depuis la voiture incendiée et les six arrestations qui ont suivi, la donne a évidemment changé. «Tout à fait, la violence est montée de deux crans! » reconnaît Claude Desama, précisant que les auteurs des faits ont tous été identifiés, suite aux six arrestations. «J'avais insisté pour que le juge ouvre une instruction, ce qui n'est pas toujours le cas. Il y a donc une forte répression de la justice, avec deux mandats d'arrêt délivrés. Bien entendu, les autres ont été libérés, mais restent sous surveillance », indique le bourgmestre, qui a eu une réunion avec la maison de police du Centre, en charge de ce secteur géographique. «Un dispositif va être mis en place, avec des surveillances renforcées en journée, mais aussi en soirée. » Si avant, des nuisances dérangeaient les riverains et nécessitaient tout de même un encadrement pour les jeunes dont il est question, les autorités sont en passe de déclencher la vitesse supérieure. «Comme on le dit dans ces cas-là, on va mettre le paquet pour que cela ne se reproduise plus! »

Quant à la caméra de surveillance placée non loin de là, «elle rencontre actuellement un problème mécanique. Elle enregistre bien, mais elle ne tourne pas. Des photos ont bien été prises, mais nous allons procéder à sa réparation », conclut Claude Desama. Autant de mesures qui devraient rassurer les habitants du quartier.

Nos dernières videos