article abonné offert

AMAY

PROVINCIALE 1 Amay aspire à un peu de repos

Après avoir remporté la deuxième tranche, Amay vient d'enchainer deux revers consécutifs. Deux matchs qui ont débuté de la même manière, à savoir par un but encaissé très rapidement : «Nous nous mettons en difficultés dès le début du match, explique Daniel Boccar. On croit jouer sur un billard de D1, on oublie le marquage pendant vingt minutes, et sans vraiment dire que le match est bouclé, on ne parvient pas à inverser la tendance. Sans Macedo (Varela-Gomes) devant, c'est également plus dur.» Le coach belfagétain Luc Ernes, lui, savourait ce qu'il avouait comme un juste retour des choses : «Nous avions bien joué contre Cité Sport sans en être récompensés. Dimanche, nous avons montré un bloc et un bon état d'esprit. Après la pause, Amay nous a mis en difficultés, mais nous avons prouvé que nous pouvions être dangereux en contre. C'est un pas de plus vers le maintien.» Après de telles débauches d'énergie, les Amaytois ont néanmoins pu souffler, afin de préparer au mieux le tour final. «C'est lors du dernier quart d'heure qu'on tire sur la corde, et là j'ai pu ménager ceux qui avaient besoin de repos, reprend Daniel Boccar. Désormais, notre marathon est terminé, il nous reste juste le derby face à Vyle-Tharoul jeudi. Après, nous aurons droit à un peu de repos.» Pour préparer au mieux le tour final? «Oui, nous devons rester calmes, reposés et concentrés avant d'y accéder. J'ai un noyau de qualité qui me permet de faire tourner. Ainsi, nous pourrons tout donner pour aller le plus loin possible.» C.R.


Nos dernières videos