article abonné offert

PROMOTION D

Hannut a presque rivalisé

Hannut a presque rivalisé

© heymans

Hannut, qui avait déjà pris les trois points au match aller à Sprimont, a failli à nouveau en prendre un. Mais que la partie fut longue et monotone. «Je pense que c'était une toute petite rencontre, confirmait Manu Heine. Nous avons évolué avec nos moyens. La victoire de Sprimont ne se discute peut-être pas. Offensivement, nous avons été plus que discrets. Et les Carriers n'ont guère fait mieux. Je peste sur le coup-franc qui amène le but adverse. Il était totalement inutile. Et dire que pour une fois, nous aurions pu maintenir le zéro derrière.» Évidemment, mais depuis le début de la saison, Hannut a pris l'habitude de toujours commettre l'une ou l'autre bévue défensive pour mettre l'adversaire à l'aise. «Pourtant, poursuivait le coach, lorsque je vois d'où on vient avec des moyens très réduits et des jeunes sans expérience, on peut rivaliser. C'est dommage. Mais nous devons continuellement jouer avec cette spirale négative en tête. J'avais sur le terrain, à l'entame de la rencontre, sept joueurs susceptibles de rentrer dans le noyau de la future saison.» Prenons la balle au bon et parlons-en, de la prochaine compétition. «Oh, nous allons jouer avec le budget que le club mettra à ma disposition, affirmait le T1, et surtout ne pas le dépasser. Hannut devra rejouer pour le sport et pour le plaisir qu'il procure.» Tiens dans cette optique, Christophe Serwy (ex-Liégeois) a fait une réapparition timide mais qui pourrait en appeler d'autres. «Ce garçon-là (26 ans) n'avait plus disputé un match de compétition depuis 2006. C'est un gars exemplaire avec une excellente mentalité. Il rentre assurément dans mon schéma tactique.» Et puis, s'il y a bien un joueur qui ne désarme pas à Hannut, c'est Benjamin Petit, même opposé à ses futures couleurs. «Le coach m'a demandé de jouer jusqu'au bout, clamait-il. Je poursuivrai donc parce que j'aime le foot. J'imaginais que Sprimont allait se promener. Et bien pas du tout. Le terrain l'a incontestablement perturbé. Maintenant, il nous reste des matchs importants pour tenter d'aider Bas-Oha. Essayons d'assumer.» A.G.


Nos dernières videos