article abonné offert

NEUVILLE (PHILIPPEVILLE)

Une rupture évidente à l'Olympic

Dimanche, les supporters ont reçu trois feuillets rédigés par les investisseurs anglais. Après traduction par Freddy Delanghe, le directeur général carolo, la note a été distribuée avant la rencontre, somme toute anecdotique, face à Ternat. Peter Harrisson et ses partenaires, dont on a fini par comprendre qu'ils ne sont là que pour jouer les utilités au manager anglais, expliquent que toutes les dettes seront oubliées fin de ce mois-ci. Ils affirment toujours que le projet carolo en cinq ans est toujours valide.


Nos dernières videos