Les pâtes fraîches sont au menu des 30 ans du Germoir ce vendredi. Pendant que Christine aplatit les bandes de pâte qui vont servir à la fabrication, Lydia découpe les formes qui permettront de préparer de succulents capelletis. Christiane a terminé son stage, mais revient volontiers à l'atelier Horeca où elle partage son expérience avec les jeunes, comme Lydia. «Moi, j'adore le travail en cuisine » dit cette dernière. «Ma timidité est encore un obstacle pour le service en salle. »

Angela a choisi le nettoyage. «J'avais une petite expérience de la vente mais je voulais changer. Aiguillée par le Forem, j'ai opté pour ce stage et le plus dur a été pour moi de m'intégrer, de travailler en équipe. », raconte-t-elle. À chacune son histoire : c'est sa soeur qui a conseillé à Sarah de venir au Germoir. «Elle y avait fait un stage qui lui avait permis de décrocher un job, raconte la jeune femme. Alors, je me suis portée candidate. J'en suis déjà à 7 mois de formation. » Quant à Marie-Hélène, elle vient d'arriver. Non diplômée, elle avait travaillé en fonderie avant de perdre son emploi. «Je me plais bien ici, dit-elle. L'ambiance est bonne et j'apprends des techniques. » D.A.

Nos dernières videos