Hôhne ne sera pas conservée

© EdA

Lorsque nous l'avons contacté hier en fin d'après-midi, Pascal Vacavant, le président de Monceau, en était toujours réduit à l'expectative : «Une nouvelle remise, si tôt à la mauvaise saison, serait catastrophique. Cela obligerait à jouer en semaine, ce qui n'est jamais bon pour les entrées. Je suis de toute façon contre les remises systématiques en nationale. Mieux vaut attendre le dernier moment et décider au cas par cas, voir si le déplacement est praticable pour l'équipe visiteuse, surtout s'il ne faut que suivre les grands axes.» L'adversaire attendu dimanche après-midi à la salle Ballens, Wavre Sainte-Catherine, n'a effectivement qu'à prendre l'autoroute. Malines-Charleroi, ce n'est pas le bout du monde. D'autant que les Anversoises ne doivent guère craindre, au vu de leurs probants résultats, la visite à Monceau. Les Sambriennes semblent incapables en l'état à surprendre les meilleures. On l'a vu contre Waregem, qui n'était pas au top. Contrairement à SKW.

Quoi qu'il en soit, l'actualité est chaude au Spirou Monceau. «Mercredi passé, nous étions tenus de confirmer ou non Juliane Höhne. L'Allemande ne sera pas conservée. Je ne suis pas satisfait à 100 % de son rendement et je dois reconnaître qu'elle ne cadrait pas vraiment avec la philosophie du club.» Un peu imbue d'elle-même, l'intérieure n'est pas parvenue, ou n'a pas tenu, à se mettre au diapason de ses équipières, qui prennent très au sérieux l'alchimie régnant au sein de l'équipe et autour. «Il est un brin trop tôt pour annoncer le nom de sa remplaçante. Cela ne sert à rien tant que ce n'est pas signé. Mais cela devrait en principe aller très vite, dès ce week-end.» De quoi présenter, espérons-le, un visage enfin plus conquérant à l'intérieur, une fois les fêtes passées.Dom.A.

Nos dernières videos