article abonné offert

HUY

On déneige, on sale, mais il faut du temps

Malgré quelques riverains ici et là mécontents, la Ville de Huy, par la voix de son service des travaux, se targue d'être «immunisée» contre la pénurie de sel dont certaines de ses communes voisines sont victimes. «Au jour d'aujourd'hui, nous avons une réserve effective de 6 jours de sel pour le déneigement», confie un Éric Dosogne pas peu fier de la gestion des stocks de sel de la Ville. Mais qu'en est-il de certaines voiries, comme la rue d'Italie, des Messes, des Golettes ou encore le Bois des Rois, estimés comme les parents pauvres par leurs riverains? «Les rues en pente et à forte circulation sont prioritaires sur d'autres. Par contre, si le camion de salage passe dans certaines rues où les automobilistes eux-mêmes sont réticents à circuler, l'action du sel est fortement réduite, ajoute Philippe Henuset, chef du service des travaux. Certains Hutois grognent un peu parce qu'on ne passe pas assez vite devant chez eux. Il faut savoir qu'il nous faut environ 3 bonnes heures pour déneiger les chaussées les plus urgentes avec un effectif de 2 camions.» De plus, comme le rappelle l'échevin, la circulation des camions de déneigement se fait également en dépit du bon vouloir de certains automobilistes, qui obstruent les chaussées et bloquent ainsi les véhicules de déneigement durant plusieurs heures. «C'est encore ce qui s'est passé vendredi matin, chemin du Châtel, où une voiture était immobilisée. Et là, nous ne savons pas faire demi-tour et nous devons attendre que le conducteur dégage son véhicule.» E.T.


Nos dernières videos