Aucune décision n'est tombée en ce qui concerne l'engagement du remplacement du coach Ivica Skelin. «J'ai reçu pas mal de mails et des coups de téléphone mais nous ne ferons aucun choix avant le début de la semaine prochaine», explique le manager Michel Baiverlin qui compte mettre à profit le week-end pour mettre à plat les chiffres de son enveloppe. «Je souhaite avoir les chiffres précis mais j'avais déjà conservé une petite enveloppe en cas de blessure d'un joueur. Et puis, il y a cette décision à prendre pour Russell Carter. En fonction de tous ces paramètres, nous pourrons répondre aux différents candidats, tout en analysant leur profil et leur motivation. Parce qu'au-delà du fait que le nouveau coach doive se contenter de notre proposition financière, il faut aussi qu'il n'ait pas d'exigence par rapport au groupe actuel qui restera immuable. Et puis, il faut que ce nouvel entraîneur soit capable de fédérer le groupe et de faire passer son message...» Le nom d'Yves Defraigne est régulièrement cité. Michel Baiverlin ne le nie pas. «Il est libre, a un profil intéressant avec un CV bien fourni. Faut-il encore qu'il réponde à tous nos critères.»Ph.W.

Nos dernières videos