AUTOMOBILISME RACB AWARDS

Freddy Loix, pilote de l'année

C'est la victoire de la quarantaine rugissante! Au sortir d'une saison IRC convaincante, le rallyman Freddy Loix a été élu «Pilote belge de l'année», hier.

I l y a une grosse année, Freddy Loix envisageait tout doucement en avoir fini avec le sport auto. Peugeot-Kronos ayant décidé d'aligner le jeune Thierry Neuville en 2010, il restait sans volant au sortir d'une saison mitigée en IRC (deux podiums seulement, au Monte-Carlo et à Ypres).

Conscient d'avoir eu une belle carrière jusque-là (au sein du Opel Team Belgium, d'abord, puis chez Toyota, Mitsubishi, Peugeot et Hyundai), le Limbourgeois n'était pas aigri du tout.«À 39 ans, je suis réaliste, constatait-il, alors. Si je ne trouve pas d'argent, je ne roulerai plus et encore moins dans ce genre de contexte quasi semi-officiel. Je n'en suis ni triste ni frustré pour autant. Il faut bien que cela s'arrête un jour. Tous les sportifs connaissent ce genre de destin et parfois bien avant mon âge. C'est peut-être la fin d'une aventure, mais qu'elle fut longue et belle! Quand j'ai commencé en rallye il y a 20 ans, je n'imaginais pas (pouvoir) en faire mon métier ni gagner ma vie avec cela. Et pourtant...». Et pourtant comme il dit! Sa rencontre, avec Stefaan Vallaeys, le patron de BFO Family Office, un bureau de conseil financier, allait tout changer. Reparti pour un tour en 2010, Freddy vient de vivre une année formidable. Passé sur Skoda, il a imposé sa Fabia S2000 dans trois manches du relevé championnat IRC - Ypres, Madère et Barum (Tch) - avant de terminer la saison en beauté en remportant le Condroz à quelques jours de ses 40 ans.

Quatre victoires qui sont évidemment pour beaucoup dans son élection comme «Pilote de l'année («Driver of the year»), hier soir, lors de la traditionnelle soirée des RACB Awards, la remise des prix aux pilotes et teams belges ayant fait l'actualité en 2010.

Plébiscité (par la presse spécialisée), Loix a devancé un autre rallyman, Th. Neuville (en tête au 1er tour, en juin, soit avant Ypres) et Jérôme D'Ambrosio, dont l'arrivée «pour de bon» en F1 ne devrait plus tarder. Suivent Pieter Tsjoen, Maxime Martin, Bertrand Baguette etc.

Parmi les autres «awards» décernés, hier, on notera celui du «rookie» (débutant) attribué à Stoffel Vandoorne qui a survolé le championnat F. Renault 1.4, et celui de «Team of the Year» attribué à l'équipe liégeoise Prospeed, champion en FIA GT3.


Nos dernières videos