article abonné offert

LIEGE

Vives réserves sur l'absorption de l'ALG par Tectéo

En présence de plusieurs ouvriers de l'ALG (Agence liégeoise d'électricité) venus assister au conseil communal «en temps que citoyens», le projet de fusion de l'ALG et de Tectéo (qui vend et distribue également de l'électricité en province de Liège) devait sonder l'avis des conseillers avant de porter proportionnellement les votes aux assemblées générales des deux sociétés, le 22 décembre prochain (si elles ne sont pas reportées sur décision judiciaire). Résultat : 3 votes favorables à la fusion, 7 contre et 13 abstentions (qui s'assimileront à un «non») avec un panachage des couleurs politiques. «La fusion est logique et souhaitable, mais il n'y a évidemment pas de garanties de maintien du volume de l'emploi», a avancé Grégory Pire, le chef de groupe Écolo, parmi d'autres arguments pour justifier l'abstention (quasi unanime) des siens. Côté PS, Angelo Ianiero et David De Marco n'ont pas expliqué autrement leur opposition au projet de fusion.F.R.


Nos dernières videos