Ambiance tropicale du côté de l'opposition...

Ambiance orageuse, électricité dans l'air, chaleur moite... La présentation du budget avait quasiment les allures d'une publicité pour du Pisang... Mais c'est un «Tropico» que Jean-Marc Ronvaux, mandataire de l'opposition, a sorti de sa gibecière. «Une boisson sans saveur et qui ne mousse pas. Comme votre budget», démarre le conseiller LdP. Quand c'est trop, c'est Tropico, chantait le perroquet de la publicité. «Il y a trop de taxes», poursuit le socialiste qui en attrape quasiment la bave quand il évoque la rage taxatoire de l'échevin des Finances. «Trop d'investissements. Vous n'avez pas su arbitrer entre vous...» Pour l'opposition, il y a également trop peu de social. «Avec vous, c'est une logique ulralibérale. C'est du marche ou crève.» Roger Dewart poursuit sur le registre de l'attaque quasiment ad hominem. «On ne gère pas une commune comme un snack, on ne prend pas les citoyens pour des clients...» Olivier Moinnet ne se démonte pas mais rappelle que la pression fiscale dans la commune est inférieure à la moyenne wallonne. Échevins, bourgmestre, président de CPAS... Tout le monde se mêle au débat. Le ton monte. ça sent l'orage. Ambiance tropicale...

S.Hq.

Nos dernières videos