article abonné offert

CHAUMONT-GISTOUX

À Chaumont, les jeunes «vivent» football

Entraîneur des U 12 et coordinateur des jeunes à Chaumont-Gistoux, Alain Mandelaire était un spectateur attentif de la rencontre opposant la sélection des U 12 au RJ Wavre. «Thomas Ghenne, Julien Goerens, Thomas Demoerloose et Felix Meda. Quatre de mes joueurs faisaient partie de la sélection. On peut y ajouter Mustapha Kocabas mais il n'a pas pu jouer car il est toujours préminime.» L'équipe s'est imposée 5-1 et il a apprécié. «J'ai été agréablement surpris par le niveau de jeu. La sélection tenait la route et je m'y attendais. En plus des miens, je connaissais pas mal de joueurs repris pour les avoir rencontrés en championnat et si j'avais dû faire moi-même la sélection, je n'aurais pas fait autrement.» Pour Chaumont, c'est une belle satisfaction de voir des jeunes sélectionnés de la sorte. «Quand j'ai annoncé à mes joueurs que certains d'entre-eux étaient repris, un joueur m'a directement cité les cinq sélectionnés. C'est la preuve que les gars en valent la peine. Mais c'est aussi grâce au groupe qu'ils y sont arrivés, la preuve que ces sélections représentent une porte ouverte à tout le monde.» La preuve aussi qu'Alain Mandelaire et les entraîneurs chaumontois font du bon travail. «Nous sommes des amateurs mais on a envie de faire bouger les choses. Un comité des jeunes sera d'ailleurs mis en place en janvier et on veut vraiment pousser nos jeunes vers l'équipe première.» Pour Alain Mandelaire, le secret de la réussite de ses jeunes est simple : «Discipline, rigueur, travail, 90 % de présence aux entraînements. J'ai à ma disposition des jeunes qui vivent football.»S.B.


Nos dernières videos