article abonné offert

LIEGE

Le joueur repris, puis non, enfin si quand même...

Il s'en passe des choses étranges à Liège. Ainsi, vendredi dernier, 16h, Serge Kimoni livre la composition de son noyau. Iakovleski en fait partie. Deux heures plus tard, via un communiqué officiel au sujet duquel Kim' n'est au courant de rien (!), le Russe est cette fois annoncé indisponible deux semaines. Surprise hier : Dimitri était sur le banc et est même rentré 20 minutes... Alors, quoi? «En fait, je souffre d'une contracture, dit-il. C'est moi qui ai insisté pour jouer...» dit celui qui, en gros, n'a plus été payé depuis septembre, vient d'Anvers et émarge au CPAS. Bon, il n'y a donc pas d'affaire Iako'. Il y a par contre bien une affaire Neto, si l'on peut dire. Neto dont cela pourrait avoir été le dernier match sous les couleurs liégeoises hier. En cause : un grave problème de santé dont souffre sa soeur au Brésil. «La semaine prochaine, je rentre au pays, je ne peux pas rester ici» assure l'ancien défenseur de Ninas Gerais (D2 brésilienne) âge de 23 ans. Petite discussion avec Jules Dethier dans la foulée et, hop, quelques instants plus tard, tout est réglé. «Allez, c'est bon, je reste pour les deux derniers matchs» dit-il du bout des lèvres. Liège n'est décidément pas un club comme les autres... A.R.


Nos dernières videos