A HAUTEUR DE L'INSTITUT NOTRE - DAME

Une bande à proximité de l'école?

La partie montante de la N5 pourrait passer à une bande à hauteur de l'IND, comme en sens inverse. L'idée fait son bout de chemin...

Cette réunion de quartier exceptionnelle a aussi permis d'évoquer le problème de la traversée de la N5, à hauteur de l'Institut Notre-Dame. «J'ai fait l'expérience de constater l'attitude des automobilistes sur une période bien précise, c'est-à-dire celle des examens entre 11h30 et 12h30, là où les élèves sortent au compte-gouttes. En une heure, il y a eu dix franchissements du feu rouge!», développe M. Dethier, en tant que porte-parole de l'IND.

Ce fervent défenseur de la sécurité des élèves aimerait un renforcement de la visibilité en matière de signalisation et la mise en place d'une chicane pour la traversée piétonne. Le danger provenant surtout de la partie montante, l'idée de réduire la chaussée à une bande fait son petit bonhomme de chemin...

Dans le sens Charleroi-Philippeville, une des solutions serait de maintenir les deux bandes de circulation jusqu'à hauteur de la boulangerie « Schamp » pour permettre aux automobilistes de rejoindre les rues de l'autre côté de la nationale. Le trafic routier serait ensuite réduit sur une seule bande de circulation jusqu'à la sortie de l'école où l'on repasserait sur deux voies.

Ce rétrécissement temporaire de la chaussée réduirait la vitesse à proximité de l'école, comme c'est déjà le cas dans le sens Philippeville-Charleroi, soit la partie descendante. Ce passage à une bande rendrait aussi impossible le dépassement des véhicules, déjà le théâtre de deux graves accidents à cet endroit.

Comment concilier fluidité et sécurité, voilà tout l'enjeu de cette petite portion (Couillet-Loverval) de la N5 qui fera encore couler beaucoup d'encre ces prochains mois! J.H.

Nos dernières videos