article abonné offert

SORINNES

Un oeil attentif sur les domiciliations

«Aux assemblées, je n'ai pas droit à la parole... La ministre est devenue ministre de l'inaction sociale, dit Michel Dumont. Je l'ai invitée à venir se rendre compte par elle-même, elle n'est jamais venue. La S.A. n'a plus rien à faire, là. C'est une société qui, entre autres objets sociaux, aux Coteaux, était destinée à prodiguer des soins à domicile aux personnes âgées et à mobilité réduite . Il y a cinquante-sept appartements, trente sont occupés et seulement cinq pour ce genre de personnes... On a changé l'objet social de la maison. Anasta s'en va». Au début des tractations qui ont mené vingt ans plus tard au complexe des Coteaux de la Leffe, il y avait eu de l'opposition au village. La situation s'était assagie. Les habitants vont-ils accepter de voir arriver une population plus jeune et donc peut-être moins calme?


Nos dernières videos