«Nos trains ne tomberont jamais en panne...»

le but d'un simulateur, c'est de mettre les conducteurs et accompagnateurs dans des situations de pannes, de stress, d'imprévus... La difficulté, c'est de prévoir également quelles seront les pannes les plus fréquentes des trains que vont livrer les Suisses... «Chez Stadler, ils nous ont dit qu'on n'aurait plus rien à faire comme leurs trains ne tomberont jamais en panne», sourit Laurent De Plaen, l'ingénieur responsable du projet norvégien. «Quoi qu'il en soit, on prévoit aussi d'adapter les différents tests dans le futur en fonction des maladies du train qui pourraient se présenter.»

Nos dernières videos