Ajax Rebecq et Ossigeno Tubize ne se sont jamais rencontrés. Logique quand on sait que les Rebecqouis évoluent à l'échelon national depuis longtemps alors que les Tubiziens viennent de quitter les séries provinciales. «Pour nous, c'est le premier véritable derby puisque la salle de Tubize n'est située qu'à six kilomètres de la nôtre, précise Grégory Hemerijckx. On a bien rencontré Waterloo qui était dans notre série la saison dernière mais jouer Tubize est autre chose et je n'aurai pas à motiver mes gars pour qu'ils disputent un bon match.» Du côté des Tubiziens, «tout le monde est impatient, lance Pino Lopes. Aussi bien les joueurs, le staff que nos supporters et sponsors. Que ce soit en foot ou en mini foot, un derby est toujours spécial.»


Nos dernières videos