BILAN Que se passe-t-il avec le VTT ? Lorsque l'on fait le bilan de la discipline, il y a de quoi se poser la question ! Durant une petite dizaine d'années, les bikers du Brabant wallon ont multiplié les performances de choix au point de représenter plus d'un tiers des membres sélectionnés en équipe nationale voici quatre saisons. Des places justifiées par des résultats de haut rang acquis sur des épreuves tant en Belgique qu'à l'étranger. Aujourd'hui, on a beau prendre son temps de scruter les divers résultats, il faut chercher pour trouver des prestations dignes de ce nom. Hormis quelques exceptions comme Patrick Gaudy,

c'est le désert.

La raison ? Il y en a certainement plusieurs... Tout d'abord, si les bikers qui ont fait les beaux jours de la discipline ne brillent plus en VTT, on les retrouve toujours dans les pelotons cyclistes, mais cette fois sur la route.

Le VTT, principal fournisseur de talent pour le cyclisme traditionnel wallon. C'est un fait ! Prenez les récents coureurs qui passent professionnels ou qui obtiennent des contrats et vous aurez compris : Robin Stenuit en est le parfait exemple en Brabant wallon mais il n'est pas le seul. Côté wallon, on note des noms comme Jonas Vangenechten ou Sébastien Delfosse. Ils sont des dizaines à briller sur la route et lorsqu'ils se maintiennent au VTT comme Laurent Evrard et Romain Gihoul, une simple apparition sur la route fait souvent d'énormes dégâts.

Autre problème soulevé, les parcours et la politique menée par la fédération. La discipline est dénaturée, on y parle d'argent et de médias, mais on en oublie la beauté des parcours, l'alchimie avec la nature et la technique qui fait tout le charme du VTT. Alors, sans âme, le VTT est toujours là. Oui mais, est-ce vraiment encore du VTT ? L.S.

Nos dernières videos