«Le volet social n'est certaine

ment pas le parent pauvre de la politique menée par la majorité. » Alain Trussart (Écolo) a anticipé les critiques de la minorité en énumérant les deux millions prévus pour la création de place d'accueil de la petite enfance (ceux qui avaient sautés lors de la dernière modification budgétaire de 2010), un million supplémentaire pour la petite enfance, une subvention de 500000¤ pour l'ASBL lasnoise L'Essentiel (infrastructure d'accueil pour personnes handicapées), la dotation de l'Intercommunale sociale du Brabant wallon (ISBW) qui passe de 1,5 à 1,75 million...

Pas suffisant pour convaincre l'opposition. «Vous dites que le social n'est pas le parent pauvre. Comme quoi, tout est relatif, a répondu Georgette Wautelet (PS). Quand on sait que seulement deux petits millions, infime quote-part des 58 millions de la cagnotte récupérée du fonds de pension, réapparaissent après avoir été inscrits au budget 2010 et inutilisés.» La conseillère a également reproché à la députée provinciale en charge du social, Françoise-Florence Michel, «la lenteur qui vous caractérise et que vous défendez.»

La majorité reproche aussi

Un reproche qui lui a aussi été formulé depuis les rangs de la majorité. Jacqueline Herzet (MR) estime que, en matière d'accueil de la petite enfance, il est temps «que l'on se presse... même lentement.» A.H.

Nos dernières videos